Premier rudiment de solfège

Les exemples ont été créés grâce au logiciel “guitar pro“. Je vous invite à vous le procurer car vous en aurez besoin pour la suite des cours. C’est un excellent logiciel qui permet de s’exercer en temps réel tout en écoutant la piste.

Ici je vais vous apprendre les premiers rudiments du solfège. J’alternerais entre solfège traditionnel et tablature.

J'aimerais souligner qu'il n'est pas indispensable d'apprendre, 
surtout dans les premiers temps, le solfège "traditionnel". 
Le principe d'apprendre un instrument, c'est jouer de celui-ci, 
de prendre du plaisir, de le découvrir. 
Les cours de solfège que je donne, vous pourrez y revenir plus tard,
lorsque vous vous sentirez près et surtout, intéressé. 
Les tablatures (au sens que l'on donne aujourd'hui à ce mot), 
c'est autre chose. En fait ce sont des "partitions" qui représente 
l'image de l'instrument à laquelle on rajoute le rythme, les silences
 et d'autres indications souvent propre à l'instrument.

D’abord un mot sur ces deux thèmes :

La tablature : « c’est en 1552 que la première tablature fut rédigée. Il s’en suit d’autres recueils musicaux qui permirent à de nombreux musiciens de parfaire leur culture musicale. En plus de la naissance de la tablature au seizième siècle, plus de mille instruments furent fabriqués. La musique se refit une beauté et recommença a être populaire et présente dans la société. Au Moyen-Age les instruments à cordes étaient souvent utilisés par les troubadours ambulants qui parcouraient les régions pour jouer dans les villages ou étaient salariés dans les cours royales ou princières. » (Copier du site « histoire et vie de la guitare » à lire si vous voulez en savoir plus sur la guitare et les instruments de musique en général depuis les temps les plus anciens)

Le solfège : C’est l’écriture traditionnelle du langage musical que l’on apprend notamment dans les écoles de musique ou dans les conservatoires.  Elle a le mérite que, comme pour une langue, toute personne qui l’aura apprise pourra reproduire la musique sans problème. La difficulté est justement comme toute langue de l’apprendre de façon à la lire naturellement. C’est souvent un travail long et fastidieux mais qui ensuite donne l’avantage de pouvoir jouer presque tout ce que l’on veut.

Je pourrais rajouter une troisième façon « d’apprendre » la musique : c’est à « l’oreille ». Bien sur il n’y a pas d’annotation possible mais tout au long des cours que vous allez recevoir, je vous donnerais des méthodes pour jouer à « l’oreille ». L’avancement rapide dans cette méthode dépendra de votre « don », de ce qu’on appelle « l’oreille musicale ».

Les premiers pas :

Les premiers rythmes

Voici donc les symboles principaux en musique.

Vous l’avez peut-être appris à l’école… et peut-être oublié comme beaucoup de choses. Mais comme vous avez décidé d’apprendre la guitare, vous serez plus motivés à apprendre.

                rythmesMaintenant les notes :

Voici donc le nom des notes. En anglais et donc sur beaucoup de partition vous allez les rencontrer (et notamment les accords) comme ceci :

c    d    e    f    g    a    b    c    ou  C   D   E   F   G    A   B   C ( les majuscules sont pour les accords). 
do ré mi  fa sol  la  si   do         do ré mi  fa sol  la  si   do
Dans ces cours, les notes seules seront en français (do ré mi…)  et les accords en anglais (C D E…).
 
Voilà déjà un petit pas pour moi et un grand vers votre progrès 😉

Merci pour votre commentaire !